Eglise de l’Assomption

1920px-glise_de_lAssomption_de_Campuzan_04
DSC_1700
DSC_1710
DSC_1713
P1010080
previous arrow
next arrow

Photos Jonathan Schuler / Jean-Louis Ibanez

L’église de Notre Dame de l’Assomption de Campuzan a été profondément remaniée au milieu du XIXe siècle (construction du clocher, exhaussement et allongement de l’édifice). La nef comporte une chapelle latérale dédiée à la Vierge Marie.

La voûte du chœur est impressionnante avec ses magnifiques peintures, probablement réalisées aussi au milieu du XIXe siècle par un artiste dont le nom reste inconnu à ce jour. Ces peintures représentent les quatre évangélistes ainsi que la Vierge Marie et Dieu le Père. Des hypothèses sérieuses laissent à penser qu’il pourrait s’agir d’une oeuvre des frères Pedoya (ou de collaborateurs), artistes bien connus en région toulousaine, qui sont intervenus dans l’église voisine de Puydarrieux dans les années 1850. Or, l’église de Campuzan venait, à ce moment-là, d’être surélevée et il fallait donc décorer la nouvelle voûte. Les œuvres des frères Pedoya ont des palettes colorées qui leur sont propres. Ils ont été les premiers à travailler sur un arrière-plan bleu, d’où l’appellation de “bleu Pedoya”. Les similitudes des peintures de Campuzan avec celles réalisées à Puydarrieux sont étonnantes !

Une restauration intérieure de l’édifice a été conduite dans les années 1998-2003 par la municipalité de l’époque : parmi une multitude de petites et grandes rénovations, il faut signaler l’ensemble des peintures intérieures (sauf celles de la voûte du choeur) réalisées en 2003 par Bernard Berdou, peintre en décor demeurant à Sarniguet dans les Hautes-Pyrénées. Les anciens vitraux ont été remplacés par des créations nouvelles en 1999 : ceux du chœur représentent les évangélistes de manière moderne avec des couleurs très chaudes.

Le visiteur peut aussi admirer le magnifique et solennel maître autel en pierre, assez original.

Pour visiter l’église : 06 13 30 85 41

En attendant, découvrez, à l’aide de la vidéo ci-dessous, les cloches du village et ce, lors d’une sonnerie à la volée.

Cloches de l’église de Campuzan – sonnerie à la volée – 7 mars 2021.
La petite cloche date de 1807 (et provient donc de l’ancien clocher-mur), la plus grosse de 1911.